Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Hellhound

Pages: [1]
1
Que l’endroit soit bordélique n’avait nullement échappé à Hellhound. Ce n’était toutefois pas de son ressort. Elle, elle était là pour veiller sur le trésor, pas pour le ranger ! Rorlia avait d’ores et déjà pu constater combien Hellhound prenait cette tâche très au sérieux, elle qui était prête à enflammer quiconque oserait porter atteinte au trésor. Les Voleurs étaient sa priorité, mais elle s’en prenait aussi aux Guerriers, aux aventuriers qui venaient par ici. C’était après tout le but du donjon Kanabo, et il y avait continuellement des aventuriers suicidaires venant s’y attaquer. Échouer était inconcevable pour la belle Hellhound, qui écouta donc Rorlia lui dire qu’elle allait avoir besoin de temps pour étudier les lieux, les plans des portes, et confectionner des mesures de sécurité adéquates. Travailler ici n’était donc pas impossible, et la Chienne Infernale hocha lentement la tête.

« Ça pas poser problème ! Moi… Pièces libres pour études ! Là ! »

Hellhound se déplaça dans un coin, invitant Rorlia à la suivre. S’il y avait des tas d’or, il existait aussi des étagères le long des côtes, abritant leur lot de coffres. Le donjon Kanabo était très riche, et, si des pièces d’or étaient accumulées, c’était avant tout parce qu’il n’y avait pas la place d’en mettre davantage. Il aurait fallu fabriquer de nouvelles étagères, et améliorer le recensement. Mine de rien, il y avait quand même une bonne organisation, mais qui n’appartenait pas à Hellhound. Elle devait déjà se retenir de ne pas dévorer le papier. Sa Maîtresse le lui avait formellement interdit, et il existait en réalité tout un registre comptable au sein de la Salle du Trésor.

Dans un coin, Hellhound se rapprocha d’une porte, et l’ouvrit. Elles entrèrent ainsi dans un couloir, rentrant précisément dans le service administratif. C’est là que les gobelins travaillaient activement à l’organisation de la Salle du Trésor. Il y avait une salle des archives comprenant un nombre tout simplement ahurissant de papiers, de parchemins, de comptes de recensement, de registres d’exploitation… Du charabia total pour Hellhound ! Elle continua à marcher, jusqu’à rejoindre une salle avec une table en bois ovale. Des candélabres et un feu de cheminée éclairaient cette pièce, avant tout destinée aux gobelins.

« Là, voilà… Toi pouvoir utiliser papiers ici ! »

Elle ne savait pas trop ce que Rorlia comptait faire, mais elle avait l’air d’avoir des idées précises. Pour Hellhound, c’était entièrement suffisant ! Elle, elle n’y comprenait rien à ce genre de choses, et elle était donc bien heureuse de recevoir pareille aide ! Toutefois, un peu soucieuse, elle finit quand même par demander :

« Toi… Toi pouvoir améliorer défenses du trésor ? »

C’était LA question centrale !

2
Grrr ! Cette sale chatte continuait à la narguer ! Hellhound fronça les sourcils quand Rorlia supposa que quelqu’un avait sans doute déjà fait irruption dans la Salle du Trésor pour en voler ses précieuses reliques !  Hellhound croisa les bras en grommelant sur place, et secoua négativement la tête.

« Rrrr, non, je veille sur la Salle du Trésor ! Les Voleurs, moi les renifle, et, quand je les vois... Grrrrrrr !! »

Hellhound ouvrit soudain la bouche, et visa un tas d’or, lançant soudain une boule de feu. Le projectile enflammé fila, et explosa au milieu des pièces d’or, déclenchant une série de flammèches. Un message clair, visiblement. Hellhound défendait scrupuleusement la Salle du Trésor ! Elle obéissait à sa Maîtresse, et elle préférait clairement mourir que faillir à sa mission ! Et encore plus si c’était à cause d’un sale rusé de Voleur ! Clairement, elle ne les supportait pas. Ils étaient lâches, des couards, des prétentieux, usant leur intelligence pour contourner les défenses, toujours à la recherche de points faibles, toujours à farfouiller dans les coins pour trouver un moyen de s’en sortir. Grrr ! Grrr ! Hellhound ne les supportait clairement pas ! Elle ne grognait pas spécialement contre Rorlia. Certes, Hellhound s’énervait vite, mais son humeur redescendait aussi très vite. Elle était très lunatique, après tout, avec un comportement qui évoluait comme une montagne russe.

La femme regarda ensuite autour d’elle, et récupéra un plan de la zone qui traînait sur une carte. D’autres gardes se trouvaient à l’intérieur de la Salle du Trésor, et s’écartèrent prudemment.

« Là... Carte ! Portes... Ici, ici, ici, et ici ! » s'exclama-t-elle.

Du doigt, Hellhound désignait plusieurs points. Elle avait eu bien du mal à comprendre le fonctionnement de cette carte, à savoir la lire, et il lui avait fallu du temps pour y arriver.

« Toi avoir conseils pour améliorer porte ? Nécessaire stopper Voleurs ! »

Elle faisait très clairement une fixation sur eux...

3
Hellhound était incapable de mentir. C’était aussi simple que ça. Elle pouvait se montrer cruelle, violente, sadique, notamment en jouant avec ses proies, mais jamais malicieuse. Elle avait un comportement assez enfantin dans le sens où le mensonge lui était impossible, soit parce qu’elle n’avait pas les capacités intellectuelles suffisantes pour mentir, soit parce qu’elle n’y pensait tout simplement plus. Hellhound ne savait non seulement pas mentir, mais elle avait aussi bien du mal à dissimuler ses expressions faciales. Néanmoins, et même malgré ça, il ne fallait pas croire qu’elle était inoffensive, et qu’on ne pouvait pas l’agacer. Or, la chatte tricéphale ne manqua pas de l’énerver en lui faisant la leçon, et en laissant entendre qu’elle pourrait la rouler. Les sourcils de Hellhound se froncèrent brièvement, et elle envisagea d’aller chercher un autre fournisseur... Ce qu’elle aurait sûrement fait s’il n’y avait pas une sensation d’urgence (car lutter contre les Voleurs était toujours urgent) et si explorer encore la Galerie Marchande ne l’embêtait pas énormément.

« Rrrrr... » fit-elle donc, comme pour marquer sa désapprobation.

Qu’on ne la prenne pas de haut ! Seule sa Maîtresse pouvait le faire, et, si Hellhound ne savait pas mentir, elle pouvait toujours faire cuire cette femme comme un poulet ! Elle le précisa d’ailleurs clairement après que Rorlia ait fini, ouvrant la gueule, révélant ses canines pointues :

« Toi faire attention, Rorlia. Moi pas aimer moqueries. »

Elle laissa alors sortir quelques flammèches de sa bouche, avant de fermer les lèvres, étouffant les flammes. Un message assez clair selon elle. Cette précision faite, Hellhound se retourna, et se dirigea vers le palier de la porte. Une chance, vraiment, que Hellhound ne soit pas du genre patiente, ou elle aurait déjà commencé à chercher une autre boutique. Elle ne supportait vraiment pas la condescendance et le mépris. La Chienne savait qu’elle n’était pas très intelligente, et elle faisait de gros efforts pour se cultiver. Le lui rappeler en pleine figure, c’était... S’exposer à sa colère, tout simplement.

« Moi te montrer Salle du Trésor. Suis-moi. »

Ton sec, ce qui était assez en réalité un ton presque usuel chez Hellhound. Elle quitta donc la boutique, et remonta le long de la Galerie Marchande. Le Donjon Kanabo était plutôt grand, et la Salle du Trésor se trouvait au Troisième Niveau. Fort heureusement, Hellhound avait sans problème ses accès, et les gardes orcs la laissèrent passer. Elles rejoignirent ainsi l’entrée principale de la Salle du Trésor, un grand couloir élégant et luxueux, avec des gardes en armure lourde, et des armures magiques pouvant s’animer afin de défendre les lieux.

Il y avait plusieurs autres entrées latérales, des accès de service, ou des passages secrets. Hellhound s’évertuait à vouloir les traquer pour lutter contre ces derniers, mais sans véritable succès. Mais il fallait le faire, car tout était bon pour neutraliser les vils Voleurs !

4
Si on avait dit à Hellhound qu’elle était une personne d’importance au sein du Donjon Kanabo, elle en aurait sans doute été surprise, mais elle ne s’était, après tout, jamais véritablement posé cette question. La Chienne Infernale avait une origine assez atypique, en revanche. Elle venait de l’Enfer, où elle était la fille d’une des nombreuses portées du terrible Cerbère, ce qui, somme toute, était tout de même plutôt rare pour être noté. Mais, ceci mis à part, Hellhound n’avait effectivement pas l’impression d’être si exceptionnelle que ça. Et, quand elle vit que Rorlia avait trois queues, elle écarquilla les yeux. Ça, par contre, ce n’était vraiment pas banal ! Trois queues caudales ! Comment est-ce que la femme-chat faisait pour ne pas marcher dessus ? Tout ça était mystérieux ! Hellhound en fronça doucement les sourcils, se demandant si ça ne cachait pas quelque chose, mais, se rappelant qu’elle était là pour une activité sérieuse (protéger la Salle du Trésor), elle suivit Rorlia, qui lui présenta une horloge.

Bon... Le reste fut extraordinairement compliqué à comprendre, et, en réalité, Hellhound ne comprit absolument rien, mais fit mine de comprendre ce que Rorlia lui disait. Elle lui présenta une « horloge-mystère » qui changeait « périodiquement de face en roulant sur elle-même ». En fait, Hellhound fut perdue à partir de ce moment-là, mais crut comprendre, en résumé, qu’il s’agissait d’un mécanisme qui changeait de fonctionnement avec le temps. Un système qui pourrait donc s’avérer bien pratique pour contrer les sales Voleurs ! Et c’est surtout ça qui plaisait à Hellhound, quand Rorlia lui expliqua que son mécanisme permettrait de mettre en échec les voleurs. Hellhound grogna à cette idée.

« Grrr... Voleurs lâches, trouillards ! Préférer subterfuges plutôt que se battre ! Moi détester Voleurs, grrrrr... !! »

C’était toujours eux qui empruntaient les chemins détournés, triomphant sans gloire, sans panache. Impensable pour Hellhound ! La lâcheté n’avait pas sa place au Donjon Kanabo, voilà ! Elle aurait aimé lancer une campagne anti-Voleurs, mais elle se contentait surtout de suivre les ordres, d’obéir silencieusement, sagement, comme une bonne petite chienne. On lui avait demandé de veiller à la sécurité de la Salle du Trésor, et elle le faisait donc. Rorlia lui suggéra néanmoins d’améliorer le mécanisme par des enchantements magiques, et Hellhound acquiesça doucement.

« Oui, enchanteur nécessaire... Mais d’abord mécanisme efficace, sinon enchantement inutile ! » claironna-t-elle.

Mine de rien, Hellhound connaissait quand même un minimum le fonctionnement des enchantements. Elle pointa ensuite du doigt l’horloge-mystère.

« Moi avoir rien compris au fonctionnement de ton horloge... Donc, ça être bon système pour embêter Voleurs ! »

D'une logique imparable...

5
Hellhound, comme à son habitude, renifla la Thérianthrope, et trouva rapidement qu’elle avait une bien meilleure odeur que les gobelins ou les Orcs qu’elle côtoyait habituellement. Hellhound avait beau être arrivée récemment au Donjon Kanabo, il lui arrivait parfois de commander quelques troupes mineures, généralement pour les positionner à tel ou tel endroit. La stratégie n’était pas vraiment son fort, mais elle savait suivre les ordres, et lire un plan pour ordonner à tel ou tel d’aller à tel ou tel emplacement... Ou encore pour lui permettre de trouver une boutique ! La jeune Chienne avait donc trouvé la boutique de Sha Finsar, et, après les présentations, observa la boutique.

Comment allait-elle retrouver quelque chose dans un tel fatras ? Hellhound n’était d’ailleurs guère patiente, et, les rares fois où elle se promenait entre les allées marchandes, elle s’énervait rapidement, frustrée de ne pas trouver ce qu’elle cherchait. Elle avait donc pris l’habitude d’aller directement à la caisse pour obtenir ce qu’elle voulait.

« Moi chargée protection Salle du Trésor », commença-t-elle.

On ne confiait jamais un secret à Hellhound, car elle ne savait pas mentir, ni conserver un secret. C’était tout simplement comme ça qu’elle fonctionnait, et il fallait faire avec.

« Moi chercher... Hm... Mé... Mécanismes de protection, pièges, serrures... Pour stopper Voleurs ! »

Mine de rien, la Thérianthrope démoniaque faisait des efforts pour réussir à parler correctement et à se faire comprendre. Une tâche au demeurant très difficile pour elle, qui avait davantage l’habitude de grogner et d’aboyer que de parler... Mais, à Kanabo, elle devait faire avec, car personne ne la comprenait quand elle aboyait !

« Toi... Toi avoir ça ? »

Elle n’avait même pas encore évoqué la question du paiement. Avant ça, autant voir ce que la femme avait en stock, après tout !

6
« Rrrrr... Grrrrr... !! » gronda Hellhound, décourageant l’homme de vouloir lui caresser la tête.

Ce n’était pas parce que Hellhound était une chienne marchant à quatre pattes qu’il fallait la traiter comme une chienne... Car elle était une Chienne Infernale ! Elle était démoniaque, et, à ce titre, elle était connue au sein du Donjon Kanabo pour les morsures qu’elle infligeait aux gens la traitant de haut. Seule Kanabo semblait, de fait, pouvoir lutter contre le mauvais caractère d’Hellhound, notamment en lui tapotant la tête, ou en lui demandant de donner la patte, ou de faire la belle. Mais, à l’égard des autres personnes, Hellhound restait fidèle à elle-même. Aujourd’hui, toutefois, elle ne se baladait pas pour rien dans la Galerie Marchande. Elle était en mission ! Une mission extrêmement importante, qui plus est, puisqu’il s’agissait d’améliorer la sécurité de la salle qu’elle avait l’obligation de garder : la Salle du Trésor ! Une salle abritant des artefacts magiques, des trésors, des livres très puissants... Rien de très palpitant pour Hellhound. Quand sa Maîtresse lui avait fait visiter l’ensemble, elle avait d’ailleurs tenté de manger un artefact, mais avait vite constaté que ça ne se coupait pas, et que ce n’était pas bon du tout.

Toutefois, pour assurer au mieux la défense du site, Hellhound avait appris, de la part des ingénieurs gobelins travaillant sur le Donjon, que l’une des portes méritait d’être améliorée. Un Voleur de faible niveau pouvait en effet passer par là, ce qui était tout simplement inacceptable pour Hellhound ! Elle se devait de protéger au mieux les biens de Maîtresse, et c’était pour ça qu’elle se rendait dans la Galerie Marchande, à la recherche d’une boutique dont on lui avait parlé.

S’avançant donc à quatre pattes, elle évita les échoppes vendant des pièges, des armes, des armures... Tout ça, Hellhound n’en avait pas vraiment besoin, et elle s’arrêta finalement devant l’échoppe qu’elle recherchait. Se concentrant, elle parvint à lire le nom de la boutique, puis entra rapidement, en se dressant sur ses pattes arrière. Une posture inhabituelle pour elle, bien entendu, mais qui lui permettait de se tenir d’égal à égal avec les autres. La Chienne Infernale réalisa qu’il n’y avait pas grand-monde dans la boutique, et elle se rapprocha rapidement du comptoir, où une féline attendait.

« Finsar ? Moi... Hellhound ! Avoir besoin services toi... »

Hellhound avait bien du mal à parler, car son père lui avait surtout appris à se battre, à tuer, à dévorer. Elle apprenait l’écriture, la lecture, l’orthographe, l’algèbre, au sein des écoles de formation du Donjon Kanabo, et, si elle progressait très vite, il y avait tout de même encore du progrès à faire, surtout dans l’algèbre.

« Moi... Enchantée connaître toi ! » s’exclama-t-elle ensuite, en se rappelant les leçons de politesse qu’on lui avait enseigné.

7
Fiches de personnage / Re : Hellhound, Chienne Infernale [Validée]
« le: 05 février 2018 à 21:52:13 »
Merci :D !

Ça, ça dépendra de ce qu'ils disent sur Maîtresse è.é

8
Fiches de personnage / Re : Hellhound, Chienne Infernale
« le: 05 février 2018 à 20:55:50 »
*Nonos !!*

Je vais prendre Daemon, parce que les démons, c'est quand même plus la classe que les Thérianthropes, et c'est plus simple à écrire.

Ensuite, j'ai choisi deux Capacités, je crois que c'est bon comme ça.

9
Fiches de personnage / Hellhound, Chienne Infernale [Validée]
« le: 05 février 2018 à 12:40:05 »
Nom : N/A
Prénom : Hellhound
Surnom : « Pitié »
Âge : 100 ans
Sexe : Féminin
Race : Daemon
 
Métier : Garde du donjon (Boss de fin de niveau !)
 
Histoire
 
Hellhound est née en Enfer. Elle ne se rappelle plus quand exactement. Son père n’est rien de moins que le légendaire et puissant Cerbère, Gardien des Enfers. Difficile de dire si elle a eu une mère ou non, car Hellhound est née, comme les membres de sa portée, dans un œuf. Toutefois, elle s’est très vite montrée très particulière, disposant en effet de facultés inattendues… Comme une étonnante apparence bipède. Cerbère crut d’ailleurs au début à une erreur, mais éduqua Hellhound à la manière des chiens infernaux. Sous les ordres des Démons, Cerbère défendait les lieux, et apprenait à ses rejetons tout ce qu’ils devaient savoir.
 
Quand Hellhound commença à grandir, elle affronta ainsi ses frères, dans des tournois rituels organisés par Cerbère pour apprendre à ses enfants la cruauté et l’obéissance. Hellhound, qui était embêtée par certains de ses frères, qui se moquaient continuellement d’elle, commit ainsi sa première exécution, égorgeant l’un des siens. Elle apprit ensuite à gérer ses flammes, et s’amusa à enflammer des prisonniers jetés à Cerbère, pour les dévorer ensuite. Très rapidement, Cerbère nourrissait sa progéniture avec de la viande d’humain, qui constituait la nourriture la plus tendre en Enfer (bien plus appétissante que les goules ou les autres créatures infernales vivant en ces lieux). Hellhound n’eut pas une enfance des plus faciles, et se montra la plus intelligente et la plus débrouillarde des chiens de Cerbère.
 
C’est sans doute ce qui explique pourquoi Cerbère l’inscrivit à un tournoi très particulier, organisé entre ses meilleurs enfants. Le gagnant aurait le droit de partir servir directement une très puissante démone. Pour Hellhound, qui avait grandi en se voyant inculquer que son rôle était de servir, c’était là, pour elle, l’occasion de mener une vie parfaitement accomplie, d’avoir un but, une raison de vivre ! Et puis, Hellhound aimait l’odeur des femmes démoniaques, et elle adorait leur lécher les pieds.
 
La jeune femme fit donc de son mieux, et se surpassa dans ce rude tournoi, où elle s’avéra redoutable. Le dernier combat fut le plus dur pour elle, et elle ne réussit à battre son aîné qu’en enflammant son propre corps, faisant preuve d’une faculté inédite et des plus redoutables. C’est suite à ce tournoi qu’Hellhound acquit le nom qu’elle arbore actuellement : « Hellhound ».
 
Toutefois, la démone qui la récupéra n’avait pas l’intention de s’en occuper, et en fit en réalité cadeau au Donjon Kanabo. Hellhound devint ainsi la propriété de la gérante des lieux, accomplissant fidèlement sa volonté, sans se poser de plus amples questions.
 
Caractère
 
Hellhound a le tempérament d’un chien de chasse dans tout ce que cela implique. Elle est ainsi loyale, dévouée envers sa Maîtresse (Kanabo), aussi docile qu’un petit chaton, mais, à l’égard des autres, se montre agressive, sauvage, cruelle, et particulièrement dangereuse. Hellhound est totalement amorale, dans le sens où elle ne distingue pas le Bien du Mal, et obéit uniquement à ses pulsions, ou aux ordres de son maître. Pour le reste, elle a un minimum de culture, puisqu’elle sait parler intelligemment. Hellhound, en revanche, ne sait pas vraiment lire, et les activités intellectuelles intensives ont vite tendance à l’agacer. Raisonnant comme un animal, elle voit les autres comme des proies, et n’hésite d’ailleurs pas à les dévorer. Anthropophage, elle n’éprouve pas la moindre hésitation à tuer qui on lui ordonne de tuer.
 
Au quotidien, Hellhound reste toutefois plutôt sociable. Elle aime beaucoup jouer (notamment à la baballe), et adore les câlins.  Elle fait preuve d’une étonnante naïveté, voire d’une forme d’innocence, qui contraste énormément avec son absence de remords, d’empathie, et sa capacité innée à faire souffrir les autres. Autrement dit, elle a un véritable comportement enfantin, sans avoir la faculté de distanciation nécessaire qui vient avec la majorité.
 
 
Apparence
 
Créature à la peau sombre et d’apparence très féline, Hellhound ressemble à une sorte de redoutable chien de combat humanoïde. Si l’œil ne s’attarde pas de prime abord sur ses épaisses griffes rétractables, il pourra observer ses formes langoureuses. Sa peau sombre, légèrement cuivrée, porte les traces des flammes qui bouillonnent en elle. Régulièrement, Hellhound, sous l’effet de la colère, peut d’ailleurs enflammer sa fourrure. Très belle, elle ne se cache pas pour montrer sa beauté, puisqu’elle est très souvent nue, ne supportant guère de porter des vêtements, à défaut d’un collier en cuir autour du cou, à la seule condition qu’il émane de sa Maîtresse.
 
Belle et sensuelle, elle dispose d’un corps aux formes amples et généreuses. Elle arbore une paire d’oreilles pointues au-dessus de la tête, des yeux rouges, et porte sur le corps une sorte d’armure chitineuse naturelle, qui recouvre notamment ses parties intimes, et qu’elle peut rétracter, ou durcir.
 
Inventaire : N/A
 
Capacités :
 
  • Force Niveau 1
  • Feu Niveau 1.
Bottes secrètes :
 
  • En situation d’extrême urgence, Hellhound peut enflammer tout son corps.
Add-On : N/A

Pages: [1]